Z Event 2020

Z Event 2020 : streaming et solidarité marquent un record historique

Z Event, événement de stream annuel organisé par ZeratoR et Dach depuis 2016, a soutenu cette année Amnesty International France dans un live continu. Celui-ci a permis de récolter plus de 5,7 millions d’euros.

A lire : Salto le 20 octobre : la réponse de TF1, M6 et France TV à Netflix bientôt opérationnelle

Somme astronomique

A lire : Emily in Paris : l’art de vivre à l’américaine

Du 16 au 18 octobre, l’édition 2020 du Z Event s’est déroulée sous le signe de la bonne humeur et, disons-le, sous le symbole de l’euro (€). Consistant en une réunion de streamers qui performent presque continuellement dans ce qui pourrait s’apparenter à un immense open-space, l’initiative a pour but premier une visée caritative. En somme, c’est un marathon caritatif.

Cette année, c’est l’organisation militant pour les droits de l’homme Amnesty International France qui s’est vue désignée par le projet Z Event pour bénéficier d’une donation. Quelle ne fut pas la surprise de Cécile Coudriou, présidente d’Amnesty, lors de la révélation du montant total accumulé par les streamers. Effectivement, entre la vente de t-shirts Z Event et les dons, presque 6 millions d’euros ont été collectés. Le gaming sur Twitch, ça paye !

Tweet de la présidente d’Amnesty International France.

Streaming et critiques

A lire : Netflix : Beastars saison 1

Malgré une programmation incertaine et un événement menacé par la pandémie de Covid19, une multitude de streamers dont Ponce, Jeel, Trinity ou encore Alderiate ont tenu à participer au projet. D’autres, comme Squeezie ou Antoine Daniel, se sont unis à l’event depuis chez eux, par précaution. Finalement, le Z Event est comme une grande « colonie de vacances ». Et ce d’après les dires de l’un de ses organisateurs, Dach (Alexandre Dachary). Une colonie où joie, jeu, humour et solidarité sont les maitres mots.

Au-delà de l’aspect financier, le Z Event est représentatif de la frénésie du live existant à notre époque. Parfois, on la qualifie de dangereuse ou d’alienante. Et pourtant. Souvent dénigré, cet enthousiasme pour les plateformes de streaming prouve que les nouvelles technologies peuvent largement être bénéfiques pour l’humanité.

Total
1
Shares
1 comment
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *