Renouer avec la bonne humeur, grâce aux recettes

Afficher l’image source

Il existe des aliments qui nous rendent heureux. Du moins, qui favorisent la bonne humeur. Mais quels sont-ils ? Et comment bien les cuisiner, pour maximiser leurs effets ?

A lire : Lomepal lance un mouvement pour aider les sans-abri


Le poisson gras

Le poisson gras, saumon, thon, sardine, harangs c’est du bon gras !
Ils ont la chair grasse, grandissant en eaux froides, leurs particularités ? Ils nous fournissent beaucoup d’oméga 3,  des acides gras naturels dont nous avons besoins. Nous ne sommes pas capables de les fabriquer nous mêmes, voilà pourquoi il est important d’en consommer.
Parmi ces effets positifs, il y a cet action anti dépression. Bien plus que voir la vie en rose, ces poissons nous donneraient même envie de frétiller.
L’avantage des Omega 3, c’est par exemple de lutter contre les maladies cardiovasculaires ou encore l’hypertension, mais aussi, de diffuser de la sérotonine par exemple, impliquée  dans la régulation des comportements, l’humeur, l’anxiété ou encore l’apprentissage ou la motivation, mettre du poisson gras dans l’assiette aide donc à soulager les symptômes de la dépression, mais également nous aider à se concentrer.


La saison des poissons

Les sardines sont de saison entre avril et juin, et la sardine entre mai et octobre, quant aux harangs, c’est toute l’année.

Comment les préparer ?

Plus le poisson et gros, plus il peut contenir du plomb. L’idéal est donc d’en consommer d’élevage que sauvage. Pour les poissons les plus petits, mieux vaut des sauvages.
Si vous n’avez pas de temps, les sardines en boîtes à l’huile sont parfaites.

Pas de temps ?

Des rillettes maisons de filets de maquereau

Pour cela, pochez les filets dans une eau additionné de vinaigre de cidre, émiettez la chair, retirer les arrêtés et mélanger avec de la crème fraîche , de la moutarde en grain et de la ciboulette émincée sur des toast de pains de campagne chauds.

La terrine de saumon : 2 boîtes de terrines de saumon en conserve, mixez avec 4 œufs , de la crème fraîche des échalottes hachées, sel poivre un peu de persil hachée, dans un moule, 40 min au four et dégustez !

Un peu de temps ?

Des makis

Un pain de mie à étaler le plus finement, on rajoute des sardines, quelques carottes en bâtonnets, un peu de mayonnaise, de la salade, du concombre, on le roule façon maki puis on le découpe et si on le veut on le croustillant, on le  passe 2 secondes à la poêle !

Encore un peu de temps ?

On peut opter pour un saumon rôti à la croûte de graine de lin , on additionne alors des Omégas 3 ou encore des blinis au cacao, avec une chantilly de m chèvre frais et du saumon fumé.

Astuce :

Plus le poisson est cru, moins les molécules sont fragilisés, et les effets sont donc renforcés.

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *