Mort de Jacques Frantz, une grande voix française

Jacques Frantz, célèbre voix française du cinéma, nous a quitté le mercredi 17 mars 2021. Il était notamment la voix emblématique de Robert De Niro depuis plus de 40 ans.

Plus de 50 ans de carrière

A lire : Mort de Georges Pernoud : le combat d’un homme de la mer

C’est à l’âge de 73 ans que Jacques Frantz est emporté par une “maladie fulgurante”. Jean-François Guyot, journaliste de l’AFP, rapporte l’information le jour-même sur Twitter, annoncée par la fille de l’acteur. Après ses débuts au théâtre en 1969 dans Roméo et Juliette, le comédien se fait rapidement une place dans de nombreuses pièces. Grand acteur avant d’être un doubleur, il joue également dans de nombreux films au cinéma. On le voit notamment dans Poulet au vinaigre, de Claude Chabrol, ou Les Ripoux, de Claude Zidi.

Capture d'écran. Hommage à Jacques Frantz de Allocine.
Capture d’écran. Hommage à Jacques Frantz de Allocine. ©️Allocine

Robert De Niro, Mel Gibson… doublure des plus grands acteurs américains

A lire : Juliette Gréco, l’amoureuse des mots qui a comblé nos cœurs

Très vite, Jacques Frantz se lance en parallèle dans une carrière de doublage. C’est alors que Robert De Niro trouve sa célèbre voix française rauque et chaleureuse qui ne le quittera plus, dans Main Street de Scorsese. Il suivra alors l’acteur américain sur pas moins de 67 films, jusqu’au dernier en 2020, Mon grand-père et moi. Frantz ne s’arrête pas là, et sera rapidement associé à d’autres grands acteurs américains. Il double notamment Mel Gibson sur 34 films, mais aussi John Goodman, Stellan Skarsgard, et bien d’autres.

Capture d'écran Instagram. Hommage illustré à Jacques Frantz de @princekido.
Capture d’écran Instagram. Hommage illustré à Jacques Frantz de @princekido. ©️princekido

La voix de notre enfance

A lire : Coda : le remake américain de La Famille Bélier séduit le public

Qui ne se rappelle pas de la voix rassurante de Sullivan, dans Monstre et Cie? Mais aussi le roi dans Arthur et les Minimoys, Pacha dans Kuzco, l’empereur Megalo, ainsi qu’une trentaine d’autres films d’animation. C’est donc une voix commune à toutes les générations qui s’en est allé.

Total
14
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *