Kaaris renonce à son combat contre Booba : « Tout ça manque de sérieux »

Please log in or register to like posts.
News

L’octogone n’aura pas lieu. Dans une interview pour L’Equipe, Kaaris annonce qu’il renonce à se battre contre Booba. Le rappeur de Sevran pointe du doigt le manque de sérieux autour de l’organisation du combat.

Décidément, le fameux combat en octogone entre Booba et Kaaris a des allures d’arlésienne. Après de longues interrogations sur le choix de la ville, de la salle ou de la bonne tenue du combat, Kaaris vient finalement d’annoncer qu’il renonçait à se battre contre le Duc de Boulogne. En interview pour L’Equipe, le rappeur de Sevran explique son choix :

« J’ai décidé de mettre un terme à cette mascarade. Booba ne veut pas de ce combat. Il faut revenir à la réalité. C’est lui qui a lancé cette histoire de combat dans un octogone, façon MMA ».

Selon lui, cette bataille rangée ne peut avoir lieu en raison des antécédents judiciaires des deux chanteurs :

« Cette histoire a généré beaucoup d’excitation chez les gens. Mais aucun pays en Europe ne veut de cet événement (…) Depuis le début, tout le monde savait pertinemment que ce combat ne pourrait jamais avoir lieu dans un pays proche de la France au regard des risques encourus. On allait mettre des gens qui ne s’aiment pas forcément tous ensemble dans une enceinte sportive (…) On ne sait pas vraiment comment tout ça peut se passer. Ça sent pas bon en fait. Tout ça, c’est tendu, c’est houleux ».

« Je n’ai pas signé pour ça »

S’il dit s’être entraîné de « manière très intensive », Kaaris accuse Booba et la société organisatrice SHC de ne pas dire l’entière vérité sur le combat :

« La société SHC nous parle d’un endroit secret, dévoilé à la dernière minute. On nous dit aussi aujourd’hui que les gens ne pourront venir que sur invitation. Moi, je n’ai pas signé pour ça ! Tout ça manque de sérieux. On dirait une rave-party ou une soirée privée où l’on se présente avec un masque ! Ça ne ressemble plus à grand-chose, là. Moi, j’ai signé pour un combat, le 30 novembre, à la Jakobshalle de Bâle en Suisse. Les autorités suisses ont dit qu’elles étaient opposées à la tenue de ce combat. Ça s’arrête là. Je préfère me retirer de leur histoire car ça me fatigue et ça fatigue même beaucoup de gens, je pense » explique le rappeur, qui sortira un nouvel album en décembre. 

Booba réplique : « Le peuple veut la bagarre »

Bien évidemment, il n’a pas fallu attendre longtemps avant que son ennemi juré ne réagisse sur Instagram. Face à ses 4 millions d’abonnés, l’interprète de « Glaive » rétorque à son adversaire que le combat a toujours lieu, malgré son annulation par le Canton de Bâle :

« Ah non non non ! Relis bien le contrat puto c’est pas comme ça qu’tu vas t’en sortir!!! Rdv le 30 novembre c’est plus toi qui décides. Le peuple veut la bagarre. Tu cherches toujours une excuse on a toutes les autorisations plus de marche arrière possible. Tu as peur ? Tu vas gagner beaucoup d’argent grâce à papa. Allez trempe tes cou*lles dans l’eau chaude et viens on s’massacre devant la terre entière ».

Dans un second message, B2O attaque une nouvelle fois son adversaire en le symbolisant sous la forme d’un chat :

« Je vous présente Chaaris. Chaaris est un chat qui pue des pieds et de la ch*tte. Régulièrement vous pourrez suivre ses aventures sur ma page. Dans l’épisode d’aujourd’hui : Chaaris ne veut pas aller à l’entraînement… ».

Il y a quelques heures, la société SHC venait pourtant d’officialiser de nouveau le combat. La suite au prochain épisode !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *