Frank cotty autoplagiat

Frank Cotty explique ce qu’est l’auto-plagiat dans sa nouvelle vidéo

Dans sa nouvelle vidéo, le youtuber Frank Cotty nous explique le concept de l’auto-plagiat dans le monde de la musique. 

De Anissa à Coco, toujours la même : Wejden

À lire : L’alpha 3.0 du jeu Noob : Les sans factions

Dans son avant-dernière vidéo, Frank Cotty nous parlait des fautes de français dans la chanson française. Dans la dernière, le sujet est l’auto-plagiat. Deux salles, deux ambiances… et pourtant un point commun : Wejden. Car, oui, elle est le point de départ de ces deux vidéos. Ainsi, dans la précédente, les paroles de Anissa ont servi de prétexte pour parler des dérives linguistiques chez les chanteurs francophones. Dans la nouvelle c’est le recyclage de mélodie dans son nouveau titre Coco par la très jeune artiste qui va servir d’amorce à un petit cours.  

On prend les mêmes et on recommence

À lire : Nouveau casting pour une nouvelle saison de The Voice

Mais avant tout, qu’est-ce que l’auto-plagiat ? Pour ce qui est du monde musical, c’est le fait de se resservir d’une mélodie pour refaire un titre. (Pourquoi se prendre la tête quand on peut refaire ce qui a déjà marché ?) Et Frank Cotty nous démontre que la pratique est plutôt répandue chez les chanteurs. 

Une petite liste non exhaustive 

À lire : « Your name », le nouveau film d’animation disponible sur Netflix

Il nous apprend donc que, outre Wejden, Jean Jacques Goldman est un grand adepte du genre. Tout comme les rockers américains de Blink 182, Michel Berger ou bien encore le grand Brahms. Plagier est très mal vu et peut être puni par la loi. Le scandale copycomics en est un parfait exemple. Mais l’auto-plagiat est différent. Si le compositeur décide de réutiliser ses mélodies, c’est son droit d’auteur. Comme nous le dit en conclusion le célèbre youtuber, « c’est très compliqué pour un artiste d’éviter les auto-plagiats, car souvent ils composent de la même façon, ils ont des idées similaires […] et les arrangements des morceaux sont souvent fait de la même façon. » Alors, un peu d’indulgence pour la petite Wejden

Total
0
Shares
2 comments
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *