L’arbre généalogique de l’être humain s’agrandit

Quatre nouveaux genres « Homos » ont été identifiés agrandissant nos connaissances sur l’espèce humaine.

Nos connaissances jusqu’alors

A lire: La lune serait plus jeune que prévu

De nos jours, l’espèce humaine est essentiellement composée d’homo sapiens, avec plus de 7 milliards d’individus sur Terre. Mais telle n’a pas toujours été le cas. Nous avons longtemps pensé que l’autre seule espèce à avoir existé avait été Neandertal. Cette dernière, découverte au XIXe siècle, a côtoyé et s’est même mélangé à Sapiens. Tout le monde porte en lui entre 0,1 à 4 % d’ADN néandertaliens. Mais de nouvelles données en la matière ont mis en lumière quatre nouveaux genres. 

Homo Naledi

En 2013, plus de 1500 ossements ont été découverts dans un réseau de grotte en Afrique. Peut-être une tombe collective ? Le fait est que les scientifiques sont parvenus à identifier une nouvelle espèce d’homo, qu’ils ont baptisé Homo Naledi. Mesurant 1,50 m , ils étaient pourvus d’une petite tête et de doigts courbes. Ils auraient existé entre -335 000 ans et -263 000 ans dans le sud du continent aux côtés des tout premiers Homo Sapiens

Denisova

En Eurasie, la phalange d’une fille de dix exhumée en Sibérie et l’analyse d’une mâchoire découverte au Tibet ont permis d’établir qu’une espèce, qui sera nommée Denisova, aurait vécu entre -200 000 ans et -40 000 ans dans cette partie du monde. Elle se serait hybridée aux  néandertaliens et aurait légué jusqu’à 1 % de leurs gènes aux Mélanésiens

Et en Asie 

Deux autres espèces ont été identifiées en Asie, l’Homo Floresiensis et l’Homo Luzonensis. Le premier a été découvert en Indonésie en 2004. Ayant vécu entre -95 000 ans et -50 000 ans, l’homme de Flore mesurait 1,10 m et avait un tout petit cerveau. L’autre fut découvert aux Philippines en 2019. Cet humain de Luzon aurait vécu entre -67 000 ans et -50 000 ans. Ses caractéristiques primitives laissent penser qu’il aurait été arboricole. 

Ainsi donc, l’espèce humaine s’est encore agrandie de quatre nouveaux Homos.

Total
0
Shares
1 comment
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *