Cinéma : Respect, un biopic sur la reine de la soul

Ce mercredi est sorti en salle le biopic ” Respect “, de Liesl Tommy. Celui ci retrace la vie de la célèbre chanteuse Aretha Franklin, chanteuse, pianiste et auteure-compositrice américaine de soul, jazz, gospel et rhythm and blue.

Histoire d’une légende:

A lire : Un documentaire sur Tony Parker débarque sur Netflix

Baptisée “The Queen of Soul” ou encore “Lady Soul”, Aretha Franklin est une voix emblématique de la communauté musicale noire américaine. Elle a vendu plus de 75 millions de disques et reste aujourd’hui l’artiste féminine ayant vendu le plus de disques vinyles de tous les temps.

La chanteuse tombe vite dans l’univers musical puisqu’elle y est baignée toute son enfance durant. C’est donc en 1956, à seulement 14 ans, qu’elle signe son premier titre : The Gospel Soul of Aretha Franklin.

Au début des années 60, elle s’installe à New York et travaille avec le label Columbia mais sans grand succès.

Le début du succès …

A lire : Coda : le remake américain de La Famille Bélier séduit le public.

C’est en 1967, lorsqu’elle s’associera avec Arif Mardin et Jerry Wexler , deux producteurs, qu’elle se fera remarquer.

Ils lui permettent d’enregistrer sur le label Atlantic ses premiers grands tubes : I Never Loved a Man, Respect, Chain of Fools, I Say a Little Prayer ou encore Think.

Une collaboration qui durera 5 ans alors. Début des années 1970 se poursuit sur un rythme équivalent. Elle y enregistrera ce que beaucoup considèrent comme l’un de ses albums les plus aboutis, Aretha Live at Fillmore West.

Eclectisme et féminisme, ses maîtres mots

Aretha Franklin sera la première femme à rejoindre leRock and Roll Hall of Fame , véritable panthéon du rock américain

Reine du soul, elle ne se cantonne pas à ça. En 1998, elle sort un album davantage orienté vers le rap et le hip-hop, après plusieurs collaborations avec des artistes comme George Michael, Elton John ou encore Whitney Houston.

Petit à petit , Aretha Franklin se fait plus rare sur scène : on peut néanmoins la voir aux côtés de Celine Dion, Mariah Carey, Gloria Estefan et Shania Twain lors du concert caritatif Divas Live 1998, ou interprétant l’hymne national à l’occasion de la finale du Super Bowl en 2006. Elle a chanté pour l’investiture du président Barack Obama.

La reine du soul est décédée en 2018 à l’âge de 76 ans, mais reste une légende, et tout le monde sait, qu’une légende ne meurt jamais …

Le biopic de Liesl Tommy:

A lire : Bacri, l’éternel ronchon : hommage à un acteur hors pair

Réalisé par Liesl Tommy, il retrace le parcours de la chanteuse, depuis son enfance où son talent se révèle précocement jusqu’à son ascension au sommet du succès.

Elle est interprétée par Jennifer Hudson, aux côtés de Skye Dakota Turner qui la joue alors enfant.

lLiesl Tommy est une réalisatrice sud-africaine-américaine.

Elle connue pour son travail sur scène.

Tommy est devenue la première femme de couleur à être nominée pour le Tony Award de la meilleure mise en scène d’une pièce, pour avoir dirigé la production à Broadway d’Eclipsed de Danai Gurira

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *